Contrôle d'une voiture d'occasion (intérieur/extérieur)

Le contrôle d'une voiture d'occasion commence bien avant un examen mécanique par une opération simple qui consiste tout bêtement par le contrôle de la carrosserie de la voiture d'occasion que vous désirez acheter Les voitures modernes ne connaissent quasiment plus de problème de corrosion mais, pour une voiture plus ancienne, soyez vigilant dans le contrôle de votre voiture d'occasion: braquez les roues à fond et jetez un oeil sur les passages de roues (sous les ailes) souvent attaqués par la rouille. Portez une attention toute particulière à la trappe de réservoir et aux bas de portes en ouvrant les portières et en les regardant par dessous.

Contrôle de l'extérieur d'une voiture d'occasion.
Soulevez légèrement un coin du joint de pare-brise pour vérifier si la peinture qui se trouve dessous est bien de la même couleur que le reste de la carrosserie. Dans le cas d'une voiture d'occasion repeinte vous devrez faire deux fois plus attention, lors de votre contrôle, aux cloques annonciatrices de rouille future. Ce fameux joint de pare-brise ne doit pas non plus présenter de boursouflures anormales qui feraient pressentir une déformation de la caisse. A part s'il a été mal posé (et dans ce cas, il faut se méfier des fuites éventuelles), un joint de pare-brise présente un aspect régulier. Si ce joint présente des irrégularités c'est donc que la carrosserie de la voiture d'occasion que vous contrôlez est déformée. CQFD. Contrôlez que toutes les portes de la voiture d'occasion ferment sans forcer et sans frotter, sont bien alignées aux jointures avec le reste de la carrosserie et essayez toutes les serrures y compris celle du bouchon de réservoir. Si les vitres sont à manivelle, descendez et remontez les vitres. Pour le coffre, faites le même contrôle d'alignement que pour les portières et vérifiez quelques détails : la roue de secours est-elle en bon état (coupure, usure) ? Du même type que les autres roues ? Le cric et la manivelle sont à vérifier au moins visuellement. Enfin, jetez un oeil sur la "grille" de dégivrage de la lunette arrière qui ne doit pas présenter de rupture : un circuit électrique coupé est un circuit fichu !

Un bon test d'une voiture d'occasion commence par un test statique de la voiture d'occasion.
Test d'une voiture d'occasion En tournant le volant tandis que vous regarderez les roues, vous pourrez apprécier le jeu dans la direction.

Test statique d'une voiture d'occasion.
Avant de vous asseoir pour le test cette voiture d'occasion, ouvrez la vitre conducteur et, en restant debout à coté de la portière, tournez le volant : il ne doit pas y avoir trop de retard (pas plus de 10 degrés) entre le moment où vous bougez le volant et celui où les roues suivent le mouvement.

Test au volant d'une voiture occasion.
Passez la première (qui ne doit pas craquer) et embrayez. Si la voiture d'occasion que vous testez trépide en s'élançant l'embrayage est gras (fuite d'huile) ou proche de sa fin de carrière.

Le test de l'embrayage d'une voiture d'occasion.
Pour confirmer, faites le test de l'embrayage : serrez à fond le frein à main puis passez la première et embrayez normalement. Même en faisant un peu "cirer" l'embrayage, la voiture d'occasion doit caler.

Le test des cardans d'une voiture d'occasion.
Afin de détecter les bruits suspects issus du train avant, faites un autre test : braquez les roues à fond dans un sens puis avancez très doucement. Faites le même test sur cette voiture d'occasion en braquant les roues à fond dans l'autre sens. Roues toujours braquées à fond, faites une marche arrière lente puis tournez les roues à fond de l'autre coté et recommencez à faire marche avant et marche arrière. C'est dans cette position extrême que vous entendrez éventuellement les cardans "craquer". Si c'est le cas, prévoyez un changement de cardan prochainement.